Accueil » Politique » Leaders au féminin » Qui est Halima Dangote héritière d’Aliko Dangote ?

Qui est Halima Dangote héritière d’Aliko Dangote ?

Née dans l’État de Kano au nord du Nigeria, Halima Dangote, mariée et mère de deux enfants, est une femme d’affaires et entrepreneure nigériane. Deuxième fille du grand homme d’affaires nigérian Aliko Dangote, elle vient d’être nommée directrice exécutive en charge des opérations commerciales de Dangote Industries Limited (DIL).

Halima Dangote est titulaire d’un baccalauréat en marketing de l’American Intercontinental University de Londres, au Royaume-Uni, et d’une maîtrise en administration des affaires de la Webster Business School, au Royaume-Uni.

Dangote Industries Limited (DIL), l’un des conglomérats africains les plus importants et les plus diversifiés qui pèse selon Vanguard Nigeria un chiffre d’affaires de plus de 4,1 milliards de dollars américains en 2017, voit le retour de la fille du patron, Halima Dangote, au sein de la direction.

Après avoir été détachée depuis 2014 auprès de deux de ses unités opérationnelles où elle a exercé plusieurs fonctions, Halima Aliko Dangote prend du coffre. Elle vient d’être promue au poste de directrice exécutive des opérations commerciales du Groupe Dangote Industries Limited (DIL).

Avec son père le milliardaire Aliko Dangote

Une femme de poigne à la vision entrepreneuriale

Entrée dans le Groupe en 2008, elle a occupé différents postes aux côtés de son père qui lui avait confié la direction de NASCON, une entreprise spécialisée dans la production et la commercialisation de sels raffinés, assaisonnements et produits de consommation connexes. Elle fut présidente du conseil d’administration de l’Africa Center à New York, une plate-forme qui a pour mission de promouvoir l’engagement en faveur de l’Afrique et de favoriser le dialogue entre les mondes de la politique, des affaires et de la culture. Elle est également membre du conseil d’administration d’Endeavour Nigeria, et membre du Women Corporate Directors (WCD).

Le dernier poste qu’elle a occupé était celui de directrice exécutive Dangote Flour Mills. Elle a procédé à un redressement remarquable de cette entreprise qui s’est traduit par son retour à la rentabilité, résultat d’une haute performance maintenue constamment au fil du temps.

Mme Halima Aliko Dangote suit une trajectoire qui en fait logiquement le successeur naturel, en tout cas, aux yeux de beaucoup d’observateurs, de son père, capitaine d’industrie le plus riche du continent avec une fortune personnelle estimée à 16,7 milliards de dollars par Bloomberg, à 10,3 milliards par Forbes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login