Accueil » Société » Portraits » portrait : gouverneur Moustapha Kane, un témoin de son temps

portrait : gouverneur Moustapha Kane, un témoin de son temps

Samedi 16 juillet 2016 le WARC (West African Research Center) a refusé du monde, lors de la dédicace du livre du Gouverneur Moustapha Kane, «Mémoires d’un haut fonctionnaire prince du Bossea ». En effet, à 91 ans, le gouverneur Kane qui a participé aux premières loges à la naissance de la jeune nation sénégalaise, est un témoin privilégié du Sénégal d’avant et après l’indépendance.

Dans cet ouvrage publié aux éditions l’Harmatan dans sa collection Mémoire et Biographie, le gouverneur Kane nous parle de son enfance plus tumultueuse qu’insouciante car ayant perdu ses parents à bas âge il sera balloté de mains en mains. Il nous parle de sa chance d’avoir quand même pu intégrer les grandes écoles de l’époque pour y faire de bonnes études, comme l’école Brière de Lysle où il a eu Mr. Mamadou Dia comme maître et plus tard l’école des élites, l’école William Ponty de Sébikotane. Mr Kane nous relate également son bref passage dans l’armée française, ses débuts professionnels comme Agent spécial chargé du paiement des soldes, sa brève carrière diplomatique au ministère des affaires étrangères avec le Ministre Doudou Thiam, son retour à l’administration territoriale comme adjoint au développement auprès du Gouverneur Abdou Diouf (futur Président de la République), tout comme des événements de 1962 qui conduisirent à l’arrestation de Mamadou Dia, Valdiodio Ndiaye, Joseph Mbaye et les autres…

Dans ses mémoires Mr Moustapha Kane nous raconte aussi comment, avec beaucoup d’abnégation il a pu exercer en tant que Gouverneur dans les régions du Sénégal Oriental, de Casamance et du Sine Saloum tout en faisant l’objet de menaces permanentes de la part de politiciens ou de fonctionnaires véreux qui ne reculeront devant rien pour faire main basse sur les dons à convoyer aux nécessiteux ou sur les deniers de l’état. Ces menaces se feront parfois intimidantes parfois mystiques comme ce fut le cas de ceux-là qui commirent des marabouts pour attenter à sa vie, et une fois leur plan échoué, se mirent à lui envoyer des lettres d’excuses en relatant leur forfait. Il nous livre d’ailleurs en annexe dans le livre, les lettres qui lui seront adressées à ce propos par ses ennemis. Toujours dans ses mémoires, Mr Kane nous relate les tentatives de corruption qu’il a fermement repoussées et qui ne feront que conforter le jeune administrateur civil à mieux servir sa patrie, une attitude qui lui permet aujourd’hui de couler des jours heureux avec l’esprit tranquille de celui qui n’a pas cédé à la tentation de détourner les deniers publics.

Lors de cette séance de dédicace remplie d’émotion, le gouverneur sera entouré de deux éminents anciens ambassadeurs du Sénégal qui feront des témoignages élogieux  sur lui. L’Ambassadeur Amadou Tidiane Hane (ancien ambassadeur du Sénégal auprès de l’OCI à Jeddah et auprès des Nations Unies à Genève) dira: «qu’il est assurément Prince de par ses deux lignées paternelle et maternelle et pas seulement du Bossea mais de tout le Fouta, mais qu’il est surtout Prince de par sa personnalité et l’exemplarité avec laquelle il a servi son pays et qui lui a valu les plus hautes distinctions de la nation ».

Tandis que l’ancien Ministre de la Culture et Ambassadeur du Sénégal au Canada Amadou Tidiane Wone, petit fils du gouverneur, fera un témoignage poignant sur son grand-père dont il découvrait d’autres facettes dans ce livre.

Le Directeur de l’Harmatan Mr Abdoulaye Diallo, abandonnant une autre cérémonie de dédicace viendra témoigner de son admiration pour le gouverneur Kane et de l’impact que ce livre a eu sur tout le personnel de l’Harmatan, au point qu’ils ont saisi le Comité de l’écriture de l’histoire générale du Sénégal des origines à nos jours dirigé par le Professeur Iba Der Thiam pour verser ces mémoires au patrimoine historique et culturel du Sénégal.

D’ailleurs, le Professeur Iba Der Thiam lui-même empêché, enverra une lettre au gouverneur durant la séance de dédicace pour s’excuser de son absence et confirmer son intention de verser cette biographie aux documents qui sont en train d’être compilés par le Comité.

Avant de clôturer la séance, le Gouverneur mentionnera la présence du Dr Karim Ndiaye dans l’assistance, fils du valeureux Me Valdiodio Ndiaye qui a tenu à venir témoigner toute sa sympathie à Mr Kane.livre de mame moustaph

A 91 ans le Gouverneur Moustapha Kane devrait servir d’exemple à toute la jeune génération d’administrateurs civils et de fonctionnaires de notre pays, trop souvent mouillés dans des scandales politico-financiers au détriment de la bonne gouvernance et du peuple sénégalais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Login