Accueil » Voyages » Découvertes » Médine l’hospitalière !

Médine l’hospitalière !

Médine, Madinah ou Madinatul Munawara autrefois Yatrib, est la ville qui accueillit le Saint Prophète Muhammad (PSL) quand ses congénères le chassèrent de la Mecque, après que la révélation lui fut donnée.

La ville de Yatrib à l’époque était en proie à de vives querelles tribales qui ne trouvaient pas d’issue. Comme à l’accoutumée et dans toute l’Arabie d’alors, les gens se rendaient régulièrement dans la ville sainte de la Mecque en pèlerinage pour y prier leurs dieux, et y faire des offrandes. C’est ainsi que des habitants de Yatrib entendirent parler du nouveau Messager de Dieu et du message de paix de l’Islam. Ils approchèrent donc le Prophète (PSL) qui faisait alors l’objet de plus en plus d’animosité, pour lui proposer de venir se réfugier chez eux à Yatrib et, en même temps, les aider à apaiser les guerres interminables qui ruinaient leurs vies.

La suite on la connait : le Prophète (PSL) migra vers Médine avec ses compagnons, scella des accords de paix entre médinois, leur apporta la parole d’Allah plein de sagesse, l’Islam, et à partir de cette ville qui l’avait accueilli, adopté et protégé, repartit à la conquête de la Mecque et répandit l’Islam dans toute l’Arabie et au-delà de ses frontières.

Une ville hospitalière

Depuis, la ville est restée la ville hospitalière d’alors. Contrairement à la Mecque qui, même géographiquement, est difficile d’accès car logée entre les montagnes, la ville de Médine elle, depuis l’aéroport, offre un panorama plus étendu, entourée certes de montagnes, mais construite dans une vaste oasis, la ville vous semble tout de suite accueillante. Ses habitants le sont tout autant. Si vous vous faites agressés d’une façon ou d’une autre à Médine, soyez sûrs d’avoir à faire à un étranger. Les habitants de Médine sont d’une hospitalité légendaire, ils vous guideront si vous êtes perdus, ils vous orienteront si vous cherchez un endroit et ses commerçants sont extrêmement honnêtes. Si vous oubliez votre portefeuille dans une boutique avec des milliers d’euros ou de dollars, vous le retrouverez indemne là où vous l’avez oublié. Décrivez l’objet et un tiroir s’ouvrira et on vous remettra votre bien. Si on vous vole ce sera un étranger, pas un médinois.

Des indices qui prouvent que vous êtes dans une ville sainte

dattes préférées du Prophètes les Ajwa

dattes préférées du Prophètes les Ajwa

D’abord les produits alimentaires qui ont une saveur particulière. Ici repose le meilleur des hommes, ce n’est donc pas un hasard si les dattes sont plus succulentes, surtout celles qu’il prisait le plus, les dattes un peu rondes et noires appelées ajoua ou ajwa, les fruits sont savoureux, juteux et sucrés, la menthe de Médine a une odeur paradisiaque et un goût exquis. Si vous séjournez à Médine achetez en beaucoup, séchez la et vous pourrez l’utiliser pendant une année ou plus, prélevez-en juste un peu, cela suffira à odorer vos plats ou votre thé.

Dans la ville de Médine, il règne un peu partout une sérénité qu’on ne retrouve qu’ici. En débouchant sur l’avenue qui mène à la mosquée sainte, on a l’impression de cheminer vers le paradis. Au bout de l’avenue, l’imposante moquée aux multitudes minarets se dresse dans toute sa splendeur. Cet endroit où repose le Saint Prophète Muhammad est le poumon de la ville. Sur le côté gauche le fameux cimetière Bakhia où repose plusieurs compagnons et membres de la famille du Prophète (PSL) accueille toujours de nouveaux défunts et bizarrement depuis le 6ème siècle, il n’est toujours ni plein ni fermé, tous ceux qui meurent à Médine y sont enterrés.

Au niveau de la mosquée, plusieurs portes en permettent l’accès. Ici une porte est même appelée la Porte de l’Ange Gabriel (Bab Jibril) sans doute c’est de là qu’arrivait l’Ange Gabriel pour apporter la révélation au saint Prophète. La mosquée grouille de monde en permanence. Les hommes ont le droit de se recueillir toute la journée, pour les femmes c’est tout autre chose. Il y a deux moments dans la journée où l’accès leur est permis. Et à ce moment là c’est la course poursuite. Du fond de la mosquée les femmes se précipitent vers l’avant en courant pour avoir les places de devant à la place dite du Paradis où le Prophète (PSL) lui-même avait dit « ici est un endroit du Paradis », et pour se recueillir sur le mausolée où se trouvent également ses deux fidèles compagnons Abubakr et Omar (RTA).

La mosquée du Prophète est d’une beauté sans égale, une agréable odeur de musk et d’ambre y règne. Les oiseaux et surtout les pigeons en ont fait leur refuge et bizarrement ne lâchent jamais leurs excréments dans la mosquée.

Dehors sur l’esplanade un esprit avisé a conseillé de mettre des parasols géants qui s’ouvrent automatiquement et protègent du soleil, le soir venu ils se referment tout aussi automatiquement. Vous ne vous brûlerez jamais les pieds en marchant sur l’esplanade que ce soit à Médine comme à la Mecque, car un système de réfrigération du marbre qui les recouvre a été installé sous le sol.

La ville de Médine se développe au galop. Des hôtels 5 ou 7 étoiles aux supermarchés de luxe, la ville se modernise mais aussi perd de son âme, car sous prétexte d’élargissement, les autorités détruisent de plus en plus tous les vestiges du passé. Les musulmans du monde assistent impuissants à ces destructions de la mémoire de la ville sans avoir leur mot à dire. Seul bémol, heureusement qu’ici repose le Meilleur des Hommes.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Login