Accueil » Religion » L’Islam au Sénégal » Mawlid Al Nabi :  c’est quoi au juste le Burde ?

Mawlid Al Nabi :  c’est quoi au juste le Burde ?

Qui est le Prophète Muhammad SAW ?

Après que le Prophète Mohammad SAW finit de diriger la prière devant les 313 Prophètes à la sainte mosquée de Jérusalem avant de monter au ciel lors du Voyage Nocturne, les 313 se présentèrent en disant chacun le bienfait qu’Allah SWT lui avait octroyé.

Ainsi donc Adam Aleyhi Salam leur dit qu’il était leur père à tous, et que sans lui personne n’aurait existé, Ibrahim AS dit que sans lui, personne n’aurait cru en l’unicité d’Allah, il était le premier à avoir cru qu’il n’existait qu’un seul Dieu et qu’il était l’ami de Dieu. Moussa AS leur dit qu’il était le seul à qui Allah SWT avait parlé, Issa AS dit qu’à lui seul Dieu avait donné la possibilité de ressusciter les morts, etc, etc…

Seul le Prophète Muhammad de par sa grande modestie resta silencieux. Alors l’Ange Gabriel qui l’accompagnait lors de son voyage, lui fit signe de parler. Il refusa et ce dernier lui rappela le verset qui disait : « quant au bienfait de ton Seigneur sur toi, rappelle-le » dans la sourate Adh Dhuha. Alors le Prophète SAW dit : « Allah SWT t’a pardonné de ton pêché toi notre père Adam quand tu as prononcé mon nom, et à Moussa AS il dit : quand pour échapper à Pharaon tu as reçu l’ordre de frapper la mer de ton bâton, il ne s’est fendu pour vous laisser le passage que quand, à la troisième reprise, l’Ange Gabriel t’a dit qu’Allah SWT t’ordonnait de prier sur moi, et c’est à ce moment seulement que la mer s’est fendue pour vous permettre toi et ton peuple d’échapper à Pharaon et à son armée. Etc, etc…

Le Prophète SAW ajouta qu’il était en train de monter au ciel pour rencontrer son Seigneur à un endroit jamais atteint par aucun être vivant ni aucun d’entre eux. Ils reconnurent alors tous sa supériorité.

Tout ceci pour dire que c’est cet être supérieur qui est la cause de la miséricorde divine sur nous et que fêter sa naissance est un acte de reconnaissance pour tous les musulmans.

Qu’est ce que le Burde ?

A l’époque du Prophète SAW, un célèbre poète dénommé Qaab qui avait rejeté l’Islam et insulté et vilipendé le Prophète dans ses poèmes, avait fini par s’amender et venir lui demander pardon. Quand le Prophète lui accorda son pardon, Qaab se mit à faire ses éloges en déclamant les plus belles poésies pour lui. En guise de remerciement, le Prophète SAW se leva et le recouvrit de son manteau qu’il lui offrit. C’est ce manteau qui s’appelle Burda.

Des siècles plus tard, le Saint homme Mohammad Al-Busiri, qui était gravement malade, se mit à écrire un beau poème long de 10 chapitres sur le Prophète Muhammad tout comme l’avait fait Qaab. Et en souvenir de ce qui s’était passé, il appela ce poème Al Burda (le manteau). Ce texte contient des éloges inégalées sur le Prophète Mohammad SAW. A la fin de la rédaction de sa Burda, Mohammad Al-Busiri guérit complètement de sa maladie.

Pour fêter la naissance du Prophète SAW, le Saint homme de Tivaouane Seydi El Hadj Malick Sy, décida « d’accueillir » cette date 12 jours avant par la récitation de la Burda. C’est ainsi qu’un chapitre est récité par nuit pendant dix jours, puis les fidèles observent un jour de repos et le 12ème jour, jour de la naissance du Prophète tout le monde se retrouve pour commémorer cette date par des prières, des rappels sur les traits de caractère du Prophète SAW, sa vie, son enseignement, de la nuit jusqu’au petit matin. C’est cette commémoration qu’on appelle Gamou au Sénégal ou Mawlid El Nabi, ailleurs.

En cadeau à nos lecteurs

Le Saint homme ancien khalife général des Tidjanes au Sénégal El Hadj Abdoul Aziz Sy affirmait ceci : «si vous êtes malade, quelque soit le mal dont vous souffrez, chantez les louanges du Prophète ou  priez sur lui, et vous en guérirez. Si vous ne pouvez pas le faire vous-même, allez retrouver des gens qui chantent les louanges du Prophète, écoutez les attentivement avec comme intention de demander à Allah SWT de guérir du mal dont vous souffrez, donnez-leur quelque chose et inchAllah vous en guérirez. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Login