Accueil » Religion » Connaissances et pratiques religieuses » LES SCIENTIFIQUES CONFIRMENT LE CORAN : LA PRATIQUE DU JEÜNE EST UNE THERAPIE

LES SCIENTIFIQUES CONFIRMENT LE CORAN : LA PRATIQUE DU JEÜNE EST UNE THERAPIE

Allah (SWT) a dit dans la sourate La Vache verset 184 « et que vous jeuniez est meilleur pour vous, si vous saviez ». D’après Tabarni le Prophète Muhammad (PSL) a dit : « jeunez, et vous serez en santé».

Dans le Saint Coran Allah SWT a beaucoup insisté dans plusieurs versets sur les bienfaits du jeûne et dans Sa grande sagesse l’a recommandé à toutes les religions révélées. Le Prophète (PSL) dans plusieurs hadiths a réaffirmé ce fait : le jeûne est un acte purificateur de l’organisme et en cela il est un acte vital de de rajeunissement biologique.

Dans cette série que nous allons vous offrir durant le mois sacré de Ramadan, nous verrons que les découvertes scientifiques sont venues corroborer ces Paroles Divines. Chaque jour nous vous livrerons 10 bienfaits du jeûne pour l’organisme que les scientifiques n’ont découvert que récemment, et qui les poussent à faire de la pratique du jeûne une thérapie.

Les scientifiques ont donc découvert que :

  1. le jeûne aide le corps à réaliser les opérations de destruction et d’élimination qui lui permettent de se débarrasser des cellules mortes, malades ou en prolifération
  2. les médecins ont trouvé que le jeûne d’1 jour permet le nettoyage du corps pour 10 jours
  3. Il est donc recommandé de jeûner 36 jours par an (ce n’est pas un hasard donc qu’on « raccompagne la lune » comme on dit, pendant 6 jours, après 1 mois de jeûne
  4. Deux physiologistes de l’université de Chicago ont trouvé que les tissus d’un homme de 40 ans qui jeûne 2 semaines, sont similaires à ceux d’un adolescent de 17 ans
  5. Ils ont aussi trouvé que le jeûne pratiqué selon l’Islam (14h d’abstinence de nourriture et de boisson, suivies de quelques heures d’alimentation normale) est le système idéal pour stimuler les opérations de destruction et de construction dans l’organisme
  6. La faim qu’impose le jeûne à l’être humain active les mécanismes internes de son corps pour consommer les cellules faibles et faire face à la faim
  7. Le jeûne agit donc comme un scalpel qui enlève les cellules mortes, malades ou avariées
  8. Le jeûne est donc une arme contre les cancers et les tumeurs
  9. Une étude menée entre 2010 et 2012 sous la supervision du Pr Valter Longo à l’Université de Caroline du Sud, montre que les malades de cancer traités à la chimio ont été guéris à 20% et ceux qui ont eu la chimio et ont jeûné en même temps ont été guéris à 40%. En outre, ceux qui jeûnaient ont moins ressentis les effets secondaires de la chimio
  10. Les résultats de cette étude ont été rendus publics lors de la réunion annuelle de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology)

A suivre….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Login