Accueil » Religion » Connaissances et pratiques religieuses » Les relations intimes du couple dans l’Islam

Les relations intimes du couple dans l’Islam

L’Islam est une religion qui réglemente la vie de l’individu de sa venue au monde à sa mort. Et le musulman se doit de savoir comment se comporter à chaque moment de sa vie. Il en est de même pour la vie de couple jusque dans les détails les plus intimes.

En effet, la religion musulmane est une religion qui va dans les moindres détails de la vie de l’être humain et le Prophète Mohammed (PSL) a été pour les musulmans le guide le plus parfait ne laissant rien au hasard pour nous apprendre à bien nous comporter dans la vie.

C’est ainsi que dans la vie du couple musulman tout est légiféré même les relations sexuelles. En effet, l’Islam accorde une importance capitale aux relations intimes entre un homme et une femme. C’est ainsi qu’il est recommandé au musulman, comme tout acte dans sa vie quotidienne, de réciter une invocation avant d’avoir un rapport intime avec son épouse, car, de cette relation, peut naître un enfant qui fera partie des gens de bien comme des gens du mal. Il convient donc d’invoquer le Seigneur contre le diable pour protéger ce que pourrait engendrer ce petit moment de plaisir liant un mari à sa femme.

Invocation avant la relation sexuelle

Avant d’entretenir une relation sexuelle, l’homme, accessoirement, la femme, doit réciter la prière suivante : « Bismi l-lahi. Allâhoumma, jannibnâ sh-shaytâna, wa jannibni sh-shaytâna ma razaqtanâ »  (Au nom d’Allah. O Seigneur ! Eloigne de nous le diable, et éloigne le diable de ce que Tu nous as accordé). Si un enfant devait naître de cette union, il sera protégé contre Satan qui a juré de détourner du droit chemin le plus d’êtres humains qu’il pourra.

Le grand lavage ou les ablutions en cas de deux rapports consécutifs

Cheikh Ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a été interrogé en ces termes : si quelqu’un a un rapport intime avec sa femme puis veut en avoir un autre, qu’est-ce qu’il doit faire?

Réponse : si l’homme a la force d’enchaîner les rapports, la Sunna veut qu’il procède d’abord à des ablutions. S’il peut prendre un bain rituel, c’est encore mieux. D’après Abou Said al-Khoudri (P.A.a), le Messager d’Allah (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «Quand l’un d’entre vous a un rapport intime avec sa femme et veut en avoir un autre, qu’il procède d’abord à des ablutions.» Et il rajouta : « Cela est plus pur, meilleur et plus propre ». (rapporté par Mouslim, 466. La version d’Ahmad, 10795 précise : « comme il le fait pour la prière ». La chaîne des rapporteurs du hadith est jugé authentique par Chouayb al-Arnaout dans son commentaire sur le Mousnad de l’imam Ahmad,3/28.

L’imam Ibn Qudama rapporte la parole de l’imam Ahmad qui dit : « S’il veut recommencer, qu’il refasse les ablutions, et s’il ne le fait pas ce n’est pas grave. Mais les ablutions augmentent sa vigueur et cela est plus propre. Et s’il peut faire le ghusl (ablutions) entre chaque rapport cela est encore meilleur »

Il est donc permis au musulman les trois options :

Premièrement : qu’il accomplisse les grandes ablutions avant de recommencer un deuxième rapport sexuel, et cela est meilleur.

Deuxièmement : qu’il se limite seulement aux petites ablutions avant de recommencer.

Troisièmement : qu’il recommence sans avoir accompli, ni les petites ablutions, ni les grandes, et ceci n’est pas formellement interdit mais juste « toléré ».

La femme doit-elle aussi refaire ses ablutions avant un deuxième rapport sexuel comme l’homme?

Cette sunna concerne exclusivement l’homme puisque le discours lui est adressé comme on l’a vu dans le hadith d’Abou Said  (P.A.a) susmentionné.

Les ulémas de la Commission Permanente pour la consultance, 19/350 ont été interrogés en ces termes: «le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «Si l’un d’entre vous veut répéter un rapport intime, qu’il fasse des ablutions» cet ordre concerne-t-il l’homme exclusivement ou la femme aussi?»

Voici leur réponse: «Les ablutions sont recommandées au cas où un homme  veut avoir un autre rapport intime avec sa femme. L’ordre est adressé à l’homme et non à la femme.»

« Néanmoins, la chose qu’il faut leur rappeler est, qu’avant de s’endormir, qu’ils fassent tous les deux les petites ablutions ou les grandes. »

La Commission Permanente pour les recherches religieuses et la Consultance

islamqa.info

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Login