Accueil » Religion » Connaissances et pratiques religieuses » Islam : les sécrétions vaginales des femmes nécessitent-elles des ablutions ou un lavage rituel ?

Islam : les sécrétions vaginales des femmes nécessitent-elles des ablutions ou un lavage rituel ?

Pour différentes raisons, une femme peut avoir des sécrétions vaginales sans relations sexuelles. Elles peuvent être dues à l’excitation suite à des attouchements, au baiser ou tout autre jeu sexuel avec le mari sans pénétration, à des rêves nocturnes ou diurnes pendant le sommeil. Après constat de ces sécrétions, peut-on prier juste en faisant ses ablutions ou doit-on procéder au grand lavage comme après les menstrues ou les rapports sexuels ?

D’après Cheikh Salih Al Fawzan, les sécrétions vaginales de la femme sont impures et souillent tout ce qu’elles ont touché, corps ou vêtement. Il incombe donc à la femme de se laver les parties intimes, de laver les endroits de son corps ou de ses vêtements souillés et de faire ses ablutions avant de prier. Cependant, le lavage rituel ou grand lavage devra être fait en cas de jouissance intense ou d’orgasme.

Que ce soit pour l’homme comme pour la femme, avant de prier, le musulman est dans l’obligation de faire ou refaire ses ablutions pour toute chose qui sort des deux orifices des organes génitaux. Il y a cependant une exception pour la femme. En effet si du vent sort de son organe vaginal ce n’est pas considéré comme le gaz qui sort de l’anus, et cela n’est donc pas considéré comme impur et n’oblige pas à reprendre ses ablutions avant d’accomplir la prière.

D’autre part, si une femme est sujette à des sécrétions vaginales en permanence (ce qui peut arriver par suite de maladie) elle devra poser une serviette dans sa culotte pour se protéger de la souillure mais doit reprendre ses ablutions à chaque prière.  De même si elle se rend à la Mecque elle devra faire ses ablutions avant de faire la tawaf (circumambulation) autour de la Kaaba, ou de prier.

Source : Fatwas concernant les Femmes

recueil compilé par plusieurs savants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Login