Accueil » Société » Faits de société » Innovation féminine : Un gant connecté pour traduire la langue des signes

Innovation féminine : Un gant connecté pour traduire la langue des signes

Briser les barrières linguistiques entre les personnes entendantes et malentendantes, c’est le cœur du projet de Hadeel Ayoud. Cette étudiante à l’université de Goldsmiths à Londres vient de créer un gant intelligent permettant de traduire le langage des signes en texte écrit et à l’oral.

La jeune femme, d’origine saoudienne, s’est lancée dans l’idée de mettre à profit les objets connectés pour faciliter la communication. “J’ai une nièce autiste de 4 ans et qui ne parle pas. Quand je la voyais signer, je me demandais ce qui se passerait si elle essayait de communiquer avec quelqu’un qui ne parle pas le même langage”, explique Hadeel Ayoud.

La conceptrice, passionnée d’informatique et technologie, a développé le gant, baptisé SignLanguageGlove, qui contient des micro-capteurs détectant les mouvements de flexion de chaque doigt lorsque l’on signe. Ils parviennent aussi à repérer le sens dans lequel le gant est orienté pour mieux capter les gestes de son utilisateur.

Après un an de bricolage et la création de deux premières versions, le troisième gant intelligent de Hadeel Ayoud est pleinement capable de retranscrire la langue des signes. L’étudiante londonienne a développé un programme informatique qui matérialise à l’écran les gestes réalisés par l’utilisateur de l’objet connecté. En outre, dans la doublure du gant, elle a ajouté une puce qui transforme le texte écrit en une version orale, avec une voix artificielle.

Trilingue, Hadeel Ayoud souhaite également intégrer des fonctionnalités multilingues à l’objet connecté. À l’aide d’une application disponible sur smartphone, le propriétaire pourrait traduire le texte obtenu en français et arabe, en plus de la version originale en anglais.

La jeune femme travaille déjà sur le prochain prototype de SignLanguageGlove, qu’elle espère doter de wifi de sorte qu’il soit en mesure d’envoyer des SMS et des emails. Elle projette aussi de commercialiser un gant plus petit, à destination des enfants, disponible au prix de 350 euros.

D’autres chercheurs ont également développé des projets de gants intelligents. De belles initiatives pour ouvrir la communication au plus grand nombre.

Source:houffingtonpost.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login