Accueil » Religion » Connaissances et pratiques religieuses » Découverte embryologique : la musulmane est-elle la femme la plus propre au monde ?

Découverte embryologique : la musulmane est-elle la femme la plus propre au monde ?

En Islam, une femme qui divorce doit observer un délai de 3 mois avant de se remarier et une veuve 4 mois et 10 jours. Pourquoi ? L’explication la plus répandue donnée par les imams est de s’assurer que la femme n’est pas enceinte. Mais pourquoi la divorcée et la veuve n’observent pas le même délai?

Des embryologistes se sont penchés sur la question et ont découvert que les hommes portent en eux des empreintes qui marquent la femme.

En effet, tout comme les empreintes digitales qui sont uniques pour chaque individu, le sperme de l’homme contient des empreintes avec 62 protéines différentes d’un homme à l’autre. C’est comme un code personnel pour chaque homme et le corps de la femme abrite une sorte d’ordinateur où ce code peut s’imprimer.

Les scientifiques ont découvert que quand une femme épouse un autre homme immédiatement après son divorce, ou s’accouple avec d’autres hommes, elle permet à d’autres codes de pénétrer son corps, comme des virus et que ce phénomène occasionnait un déséquilibre qui ouvre la porte aux maladies infectieuses.

En effet, il a été scientifiquement prouvé qu’après un divorce, la femme évacue 30 à 35 % de ces protéines lors de ses premières menstrues, puis 67 à 72% lors des deuxièmes menstrues, et après les troisièmes, 99,9% sont évacués de l’organe génital de la femme. Au bout de trois mois donc, la femme est complètement débarrassée de l’empreinte de cet homme dont elle a divorcé et est à nouveau prête à recevoir l’empreinte d’un nouveau compagnon sans aucun risque de développer une maladie.

C’est ainsi qu’il a été prouvé que la prostitution ou le fait de multiplier les partenaires, à cause de la diversité de spermes dans l’organe génital de la femme, exposait ces femmes à de graves maladies.

Les scientifiques ont également prouvé que le délai plus long (4 mois 10j) de viduité d’une femme ayant perdu son mari se justifiait par le fait que ce marquage de la femme mettait plus de temps à se résorber. Et ils sont arrivés à la conclusion que cela était dû à la douleur de la perte subie. Ainsi donc, leurs études ont permis de découvrir que ces protéines du mari décédé ne disparaissaient complètement de l’organe génital de la femme qu’après EXACTEMENT quatre mois et dix jours !

Par contre, si la femme est enceinte dès qu’elle accouche, même avant le délai recommandé par le Coran, les protéines sont totalement évacuées à l’accouchement.

Ces études menées par des embryologistes sur des femmes musulmanes américaines ont montré que ces femmes ne portaient que l’empreinte de leurs propres maris, alors que celles menées sur des femmes non musulmanes ont prouvé que ces dernières portaient en elles plusieurs empreintes, au minimum deux à trois empreintes d’hommes différents.

La conclusion de ces études scientifiques est donc que l’Islam est la seule religion à garantir l’immunité des femmes et la cohésion sociale. Elle est aussi celle qui démontre que la femme musulmane est la plus propre au monde.

Source : Dr Hammanyero Suleiman

http://therenaissanceng.com/embryologists-say-muslim-woman-is-the-cleanest-on-earth

1 Comment

  1. Hindou dit :

    Soubhana allah !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Login