Accueil » Economie » Développement durable » A la découverte de Dubai lieu de la prochaine expo universelle

A la découverte de Dubai lieu de la prochaine expo universelle

Qu’on le veuille ou non, Dubaï est au centre du nouveau monde qui se dessine. C’est une évidence géographique. La ville-état des Émirats Arabes Unis est devenue un hub touristique et économique. À mi-chemin entre l’Europe et l’Asie, Dubaï est une plaque tournante indispensable aux échanges, de Pékin à Casablanca.

À l’évocation du mot Dubaï, il y a ceux qui n’y sont jamais allés et qui s’en remettent à des reportages plus ou moins racoleurs. Dubaï est alors synonyme d’extravagance et de richesse, d’une oasis au pays de l’or noir qu’ils ont bien du mal à situer sur une carte. Il y a ensuite ceux qui ont passé trois ou quatre jours à Dubaï, les réactions varient, de la saine curiosité au jugement à l’emporte-pièce. Et enfin, il y a ceux qui ont vécu à Dubaï plusieurs années. Chez ceux-là, l’enthousiasme est palpable. “Nous avons eu une belle vie” disent-ils souvent. Il doit y avoir une raison.

Burj Al Arab, avec la Burj Khalifa sur la Une, les plus hauts sommets du monde

De tous temps, au Moyen-Orient, il y eut une enclave de tolérance, voire de permissivité, qui faisait respirer toute la région. Beyrouth, au Liban, a joué ce rôle avant de sombrer dans la guerre civile. Le petit émirat de Sharjah, avant de se convertir à l’islam rigoureux, fut aussi de la partie. C’est aujourd’hui Dubaï, au prix de nombreux sacrifices, qui s’est imposée comme un espace de liberté et d’entrepreneuriat.

Tout n’est pas arrivé par hasard. Les voisins de Dubaï ne sont pas n’importe qui: l’Iran, l’Arabie Saoudite, la Jordanie (donc la Palestine), le Yémen… Que partagent ces états? La frustration de leurs investisseurs et de leurs populations. Où prend domicile la riche famille palestinienne chassée de ses terres ? Où place son argent l’homme d’affaires iranien? Où vient s’encanailler le jeune saoudien? Où les Koweitiens passent-ils le week-end en famille? Une réponse: Dubaï.

Dubaï ne s’est pas construite en un jour (quoique…) Tout est parti de la volonté de la famille Maktoum, des visionnaires qui ont compris, avant tout le monde dans la région, que les ressources pétrolières se tariraient et que le tourisme, dans un contexte de globalisation, représenterait une aubaine. Il a fallu construire des infrastructures, et pour cela, il a fallu emprunter. Les étrangers sont venus et Dubaï, contrairement à des pays comme le Qatar, a tout fait pour qu’ils se sentent bien sur l’ancienne “côte de la trêve”. Les imams radicaux ont été chassés. Les bars des hôtels ont prospéré. Les centres commerciaux ont ouvert. La prostitution a été tolérée. Aujourd’hui, Dubaï est un havre de paix et de prospérité pour les 200 nationalités qui y ont élu domicile. À cet égard, le métro (le seul de tout le Moyen-Orient) est un miroir fascinant de cette ville jeune et cosmopolite.

Le monde s’est déplacé vers l’Asie. N’en déplaise aux occidentaux, la majorité de la population mondiale vit aujourd’hui entre Shanghaï et Istanbul. Et Dubaï en est l’un des centres névralgiques. 30% de sa population vient du sous-continent indien. Les Chinois sont arrivés en masse, ils ont même leur propre centre commercial, Dragon Mart. En cela Dubaï représente un nouveau modèle de métropole globale, d’autant plus intéressant, qu’il s’est construit en terre d’Islam – un paradigme déconcertant pour les observateurs. La plus grande tour du monde se dresse vers le ciel, comme les centaines de minarets qui rythment le paysage urbain.

Il y a cinquante ans, Dubaï n’était qu’une enclave de pêcheurs et de bédouins. Dubaï évoque rarement sa jeune histoire mais se projette volontiers dans le futur, avec tous les excès que l’on connaît. Elle essaye de créer quelque chose de nouveau, de jamais vu, d’ambitieux. Et ce n’est pas toujours dans le but de briller aux yeux du monde. Elle se construit sa culture sur un terrain inédit. Soit dit en passant, Dubaï a pris une position dominante sur le marché de l’art contemporain.

Si de nombreux entrepreneurs ont prospéré dans l’émirat, c’est parce que tout a été fait pour les encourager. Alors que dans notre bon vieux pays, on leur répondait “mais pourquoi?”, Dubaï leur a dit: “pourquoi pas?” Et je ne parle même pas des jeunes d’origine maghrébine qui se trouvent propulsés dans des postes à responsabilité parce qu’ils parlent français, arabe et anglais (même basique). Des postes qui leur étaient refusés dans notre belle métropole.

Si les décideurs politiques se pressent dans les Émirats, ce n’est pas seulement par opportunisme (juteux contrats), c’est aussi parce qu’ils représentent un espace de dialogue et de liberté unique, bien distinct de ses voisins plus ambigus, le Qatar ou l’Arabie Saoudite. À ce titre l’arrivée du Louvre aux Émirats Arabes Unis est un pas en avant, un véritable rapprochement des cultures orientales et occidentales. On est loin du cliché. À Dubaï, il existe depuis 20 ans le SMCCU (Sheikh Mohammed Center for Cultural Understanding), un endroit unique dans le Golfe où toutes les questions peuvent être posées aux Émiratis présents (hommes et femmes): comment voyez-vous le mariage? Peut-on être chrétienne et épouser un musulman? Est-ce difficile de prier cinq fois par jour? Et tant d’autres… Un exemple de tolérance et d’ouverture d’esprit.

Dubaï est beaucoup plus qu’un “Las Végas dans le désert et sans les jeux”. L’Expo 2020 va donner au monde l’occasion de mieux la découvrir et de la comprendre.

Ce sera la 1ère exposition universelle organisée dans la région MEASA (Moyen-Orient, Afrique et Asie du Sud).  Elle marquera également le 50ème anniversaire de la fondation des Emirats Arabes Unis (1971).

Avec l’ambition d’être une plateforme de partage d’une vision durable du développement de la planète au service des générations actuelles et futures, l’édition 2020, qui, à cause de la pandémie du covid aura finalement lieu du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022, promet de susciter les curiosités et de surprendre les esprits.

source : huffpost

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login